Prise d'otage et braquage

 Source 20minutes

Source 20minutes

La police était encore présente vendredi matin sur les lieux, à Chavornay (VD). (Photo: 20 minutes)

Vaud 09 février 2018

Aucune interpellation n'était intervenue vendredi à la mi-journée dans cette affaire, ni en France, ni en Suisse.

Toujours choquée, la jeune femme était entendue vendredi matin par les enquêteurs français. «Nous n'avons pas de raison de mettre en doute sa parole», a déclaré à l'AFP une source proche du dossier, pour qui «on est dans du grand banditisme».

Et «beaucoup de points restent à éclaircir», souligne-t-on alors que «l'enquête ne fait que démarrer et va prendre du temps».

Source 20minutes

Tony Micaletto